Une communication rythmée

Deux facettes opposées qui se complètent

Rythmix est un festival fictif autour de la musique et du rythme, présentant une série de concerts et de conférences d’analyse musicale.

L’idée de ce projet était de tester de nouveaux outils de création graphique (on s’amuse beaucoup quand on est graphiste).
Il en est ressorti un ensemble d’éléments de communication entre émotion et sérieux, à l’image des deux facettes du festival, entre concerts et conférences d’analyses. Ce contraste se crée grâce à l’association de ces motifs (rythmiques ?) aux formes organiques et aux couleurs vibrantes, avec une typographie et une mise en forme sobre et rigoureuse.

Photo d'un ordinateur. Dans l'écran, on voit l'accueil du site du festival fictif Rythmix. Il reprend des formes vectorisées vertes fluos et bleues foncées, avec le titre du festival et les dates.

Le site du festival est assez simple, une One page, présentant les dates, les artistes et les tarifs.

Photo d'un ordinateur. Dans l'écran, on voit la partie programme du site, avec les événements qui ont lieu chaque jour du festival.
Photo d'un ordinateur. Dans l'écran, on voit la partie présentation des artistes du site, avec des images des groupes et des textes de présentations.
Affiche pour le festival fictif Rythmix. Elle présente le nom du festival en haut à gauche et les dates en bas à gauche. Des motifs verts fluos et bleus foncés ornent l'affiche. Il sont en forme de cercles, de serpentin et de vagues.
Affiche pour le festival fictif Rythmix. Elle présente en haut à gauche le nom du festival et en bas au centre les dates. Une ligne bleue floncé en vague traverse la largeur de l'affiche. Dans certains creux de la vague, il y a des cercles verts.

La communication ne se limite pas au site internet. Une série d’affiches permet d’annoncer le festival. Elles restent assez énigmatiques, mais attirent l’attention, et redirige vers le site internet pour en savoir plus, grâce à l’adresse en bas de page.

Photo d'un smartphone. Dans l'écran on voit le profil Twitter du festival fictif Rythmix, avec sa photo de profil, sa couverture et un premier post. Les motifs et couleurs reprennent celles du site.

Enfin, une partie de la communication se fait via les réseaux sociaux. Ici, Twitter en exemple !